Le 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, Libération a publié la lettre d’un violeur et l’a mise en Une. Face à la colère des internautes critiquant un tel choix, le quotidien a dû fournir des explications.

Alma Ménager a été violée par son petit ami un soir d’avril 2019. Elle avait 18 ans. Hospitalisée actuellement pour dépression, elle a reçu il y a peu une lettre de son ancien compagnon dans laquelle il reconnaît sa culpabilité. Libération l’a publiée le 8 mars et s’est retrouvé sous le feu des critiques.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici