Ce jeudi 4 mars 2021, une surveillante de L’EPSNF a déposé plainte à l’encontre d’une personne détenue pour agression sexuelle.

Ce jeudi, la surveillante s’est retrouvée face à un détenu dont la pathologie psychiatrique était mentionnée sur la note de service éditée le 2 Mars 2021. Face à une femme, cet individu s’est senti pousser des ailes. La surveillante décrit une agression à caractère sexuelle qui glace le sang. Sans ses cris et l’intervention de ses collègues, cette journée aurait pu tourner au cauchemar.

L’intégralité de l’article ici

(Merci Rudy van Cappellen)