C’est le signalement d’un voisin de cet homme qui a mis la machine judiciaire en branle et qui a sans doute sauvĂ© la vie de « Iboo ». Le 19 fĂ©vrier, la SPA reçoit des informations selon lesquelles un chiot Pinsher a Ă©tĂ© griĂšvement brĂ»lĂ© par son maĂźtre. Il lui aurait mĂȘme crevĂ© un Ɠil. 

Le lendemain, ce sont des passants qui trouvent la bĂȘte dans une poubelle, prĂšs de chez lui dans le 5e arrondissement. Ils le sortent de cette mauvaise posture mais le laissent errant dans la rue. Un cantonnier finit par le recueillir et le confier Ă  la SPA. BrĂ»lĂ© au 3e degrĂ© notamment sur le dos (voir photo), il est soignĂ© en urgence au refuge de CabriĂšs. Le commissariat des 4e/5e se met alors en quĂȘte de cet homme, qui sera interpellĂ© deux jours plus tard. 

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici