Jeudi matin, un procès pour un trafic de drogue avec une dizaine de prĂ©venus a mal tournĂ© au tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence. L’avocat niçois, Me Paul Sollacaro, affirme avoir Ă©tĂ© « molestĂ© » et expulsĂ© de la salle d’audience par « sept policiers », Ă  la demande du prĂ©sident de l’audience.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici