Maitre Yassine Bouzrou s’est servi d’une vidĂ©o d’un contrĂ´le de police, dont il ignorait pourtant le contexte, afin d’accuser une fonctionnaire de police d’agression sexuelle. Les informations de contextualisation que Valeurs actuelles a pu se procurer offrent pourtant une tout autre perspective.

Totalement sortie de son contexte, la courte vidéo avait de quoi indigner les indignés. Et ça n’a pas manqué. D’abord relayée sur Twitter via le compte d’extrême-gauche « Manif System », la vidéo s’est rapidement répandue sur la toile comme une nouvelle illustration des violences policières. Qu’y voit-on ? Un fonctionnaire de police palper le soutien-gorge d’une femme dans le cadre d’un contrôle. La vidéo est accompagnée de ce commentaire : « Wsh déjà c une femme ki doit palper et ce fdp de pervers la », ce qui en français pourrait se traduire par : « Diantre, c’est une femme qui devrait palper cette autre femme, et non pas ce pervers de policier ». 

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici