Deux voitures avaient brûlé dans la caserne mardi. Un homme, fragile psychologiquement, estimait son exercice parental bafoué.

La brigade de gendarmerie de Savenay a rapidement mis la main sur le suspect de l’incendie de voitures qui a touchĂ© la cour de la caserne dans la nuit de lundi Ă  mardi. Un homme de 45 ans ayant dĂ©jĂ  eu affaire aux gendarmes la veille, a Ă©tĂ© interpellĂ© mardi matin. Il faisait en effet l’objet d’une enquĂȘte pour menaces avec arme aprĂšs s’ĂȘtre prĂ©sentĂ© Ă  la brigade armĂ© d’un cutter. Entendu mardi matin, il avait Ă©tĂ© remis en libertĂ© en fin de journĂ©e.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici