Avec les beaux jours, des deux-roues se retrouvent pour se balader dans les villages pittoresques de l’Ile-de-France et de l’Oise. Au grand dam des habitants, excédés par le bruit et des défilés non-stop.…

« Quand je sors pour jardiner, c’est pour être au calme, pas pour entendre du bruit. En ce moment, tout est démultiplié vu que les motards n’ont pas l’occasion de sortir le soir avec le couvre-feu. » Christophe Larivière, habitant à Avernes, un village de 700 âmes niché dans le parc naturel régional du Vexin (Val-d’Oise), redoute le pire pour cet été. Les week-ends ensoleillés de fin février lui ont déjà donné un avant-goût de ce qui l’attend.

L’intégralité de l’article ici