Avec les beaux jours, des deux-roues se retrouvent pour se balader dans les villages pittoresques de l’Ile-de-France et de l’Oise. Au grand dam des habitants, excĂ©dĂ©s par le bruit et des dĂ©filĂ©s non-stop.


« Quand je sors pour jardiner, c’est pour ĂȘtre au calme, pas pour entendre du bruit. En ce moment, tout est dĂ©multipliĂ© vu que les motards n’ont pas l’occasion de sortir le soir avec le couvre-feu. » Christophe LariviĂšre, habitant Ă  Avernes, un village de 700 Ăąmes nichĂ© dans le parc naturel rĂ©gional du Vexin (Val-d’Oise), redoute le pire pour cet Ă©tĂ©. Les week-ends ensoleillĂ©s de fin fĂ©vrier lui ont dĂ©jĂ  donnĂ© un avant-goĂ»t de ce qui l’attend.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici