C’Ă©tait l’une des 55 mesures prĂ©vues par le plan Stups annoncĂ© en septembre 2019 par le ministre de l’IntĂ©rieur Christophe Castaner : expĂ©rimenter un dispositif d’appel dĂ©diĂ© et anonyme pour signaler les points de deal. Depuis le 3 mars dernier, elle a trouvĂ© sa place sur la plate-forme Moncommissariat.fr, sous la forme d’une interface consacrĂ©e aux « comportements pouvant ĂȘtre liĂ©s Ă  un trafic de drogue ». Avec succĂšs puisqu’elle a permis en 10 jours de transmettre plus de 1.000 signalements aux cellules du renseignement opĂ©rationnel contre les stupĂ©fiants (CROSS) installĂ©es dans chaque dĂ©partement selon les chiffres du ministĂšre de l’IntĂ©rieur.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)