Le tribunal judiciaire de Boulogne-sur-Mer a jugé un Marckois qui a frappé un jeune Irakien, celui-ci tombant dans le coma durant trois semaines. Le délibéré sera rendu le 23 mars.

Le 15 dĂ©cembre 2019, vers 5 h 30, Ă  Calais, boulevard Jacquard, un groupe de migrants s’approche de l’entrĂ©e d’une discothĂšque. Au mĂȘme instant, une jeune femme sort du club et sent une main lui toucher les fesses. SimultanĂ©ment, un Marckois de 36 ans sort Ă©galement de l’établissement et entend la jeune femme se plaindre. Il se dirige vers le groupe de migrants et leur demande de s’excuser. Il dit apercevoir la lame d’un couteau et frappe violemment l’un des migrants, un jeune Irakien, d’un coup de poing.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci Gilles R.)