Pour avoir remis en cause la probitĂ© de l’ex-directeur gĂ©nĂ©ral de la police nationale dans des tracts syndicaux, le gardien de la paix Alexandre Langlois vient d’ĂȘtre exclu de la police. Il va contester sa rĂ©vocation.

« AprĂšs 110 suicides de policiers depuis ma prise de fonction, de la fraude aux Ă©lections pro, la rĂ©pression de la libertĂ© syndicale, la falsification des chiffres de la dĂ©linquance, je pars Ă©puisĂ© en retraite anticipĂ©e, trois ans en avance. » Le montage met en scĂšne une photo de l’ancien patron de la police nationale, Eric Morvan, accompagnĂ©e d’une bulle lui attribuant ce discours imaginaire. Un ruban jaune « crime scene, do not cross » complĂšte le dessin satirique.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici