Le mĂ©dia en ligne a collectĂ© de nombreuses traces laissĂ©es sur le net par « une cinquantaine de nouveaux cas de militaires nĂ©onazis ».

Une cinquantaine de militaires français affichant ouvertement des convictions nĂ©onazies. Mediapart a publiĂ©, mardi 16 mars, une enquĂȘte documentĂ©esoulevant ces dĂ©rives au sein des armĂ©es, que le ministĂšre juge « trĂšs graves » tout en assurant qu’« aucune idĂ©ologie contraire aux valeurs de la RĂ©publique n’est tolĂ©rĂ©e » dans ses rangs.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici