La gérante avait interdit en 2017 le port du voile dans ses voitures et ses deux succursales. Deux clientes musulmanes avaient porté plainte.

La cour d’appel d’OrlĂ©ans a relaxĂ© ce mardi une gĂ©rante d’auto-Ă©cole qui avait Ă©tĂ© condamnĂ©e en novembre 2019 par le tribunal correctionnel pour « discrimination » envers deux Ă©lĂšves de confession musulmane.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci Rudy van Cappellen)