La chambre de l’instruction de NĂźmes rend ce mercredi 17 mars un dĂ©libĂ©rĂ© attendu concernant la mort d’un homme au pĂ©age d’autoroute de Gallargues en aoĂ»t 2018. Ce chauffard est mort suite Ă  un tir par arme Ă  feu dĂ©clenchĂ© par une gendarme.

Le juge d’instruction souhaitait que la militaire impliquĂ©e dans le tir mortel soit jugĂ©e devant le tribunal correctionnel. Une dĂ©cision que contestaient les avocats de la victime. Eux souhaitent que les faits soient requalifiĂ©s pour que la militaire soit renvoyĂ©e devant la cour d’assises. La cour d’appel a tranchĂ© hier et elle a validĂ© le travail du juge d’instruction. Un procĂšs correctionnel attend donc cette gendarme.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici