Zaheer Mahmood a longuement raconté à la juge antiterroriste la dérive qui l’a conduit à agresser deux personnes le 25 septembre à Paris. L’enquête a mis en évidence l’influence dans sa radicalisation des propos anti-Charlie au Pakistan.

Dans le bureau de la juge antiterroriste, un jeune Pakistanais au visage rond sanglote face au spectacle sanglant projetĂ© sur l’Ă©cran de l’ordinateur. Zaheer Hassan Mahmood, 26 ans, baisse les yeux devant les images le montrant agresser avec une feuille de boucher de 38 cm un homme et une femme devant les anciens bureaux du journal satirique Charlie Hebdo, rue Nicolas-Appert (XIe arrondissement de Paris). « Je ne sais pas comment j’ai pu attaquer ou blesser autant quelqu’un, lâche le terroriste prĂ©sumĂ©. Je n’Ă©tais pas venu pour tuer… »

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici