La jeune femme de 20 ans a perdu l’usage de son œil gauche. Elle se réjouit de la voie ouverte vers « un procès »

Un procès après un tir de LBD invalidant. En décembre 2018, une jeune femme participant à une manifestation des « gilets jaunes » à Paris a été éborgnée par un tir de lanceur de balles de défense. Le policier, auteur du tir, a été mis en examen le 10 février pour des « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente », un crime passible des assises. Il a été placé sous contrôle judiciaire.

L’intégralité de l’article ici