Huit personnes, jugĂ©es pour des dĂ©gradations et des vols lors du saccage de l’Arc de Triomphe, ont Ă©tĂ© condamnĂ©es Ă  des peines de prison avec sursis et de travaux d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Ils n’ont pas Ă©tĂ© reconnus comme les «principaux responsables».

Huit personnes ont Ă©tĂ© condamnĂ©es le 25 mars Ă  Paris Ă  des peines de prison avec sursis et de travaux d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral pour avoir participĂ© au saccage de l’Arc de Triomphe en marge d’une manifestation des Gilets jaunes en 2018. Un ancien militaire qui comparaissait pour un tag sur le monument, a lui Ă©tĂ© relaxĂ© faute de preuve.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici