La magistrate a Ă©tĂ© mise Ă  la retraite d’office, aprĂšs avoir organisĂ© un faux mariage pour nuire Ă  son ex-conjoint, rapporte « Le Monde ».

L’enfer ne contient pas plus de furie qu’une femme dĂ©daignĂ©e ». La citation des frĂšres Marks pourrait s’appliquer Ă  l’Ă©trange affaire qui a abouti, le 18 mars, Ă  la mise Ă  la retraite d’office d’une magistrate, coupable d’avoir organisĂ© un faux mariage pour nuire Ă  son ex-conjoint en l’empĂȘchant de se remarier, rapporte Le Monde.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici