S’il existait un record Guinness du plus lourd casier judiciaire, le RĂ©mois Milou Lacheb aurait ses chances. À 49 ans, dont 21 derriĂšre les barreaux, il accuse 56 condamnations. Et encore s’agit-il de celles inscrites Ă  son casier pourtant lessivĂ© par les trois lois d’amnistie de 1988, 1995 et 2002. On y trouve de tout : des vols, des violences, des menaces de mort avec ou sans arme, des dĂ©lits routiers, des escroqueries ou bien des infractions Ă  la lĂ©gislation sur les stupĂ©fiants.

Une sĂ©vĂšre addiction aux toxiques explique d’ailleurs cette malheureuse performance judiciaire. Un peu de malchance aussi, pour se faire prendre autant de fois.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici