Un couple de Gendarmes d’une unité du nord de l’Oise a été attaqué dans son logement de service par deux individus et a été obligé de se défendre. L’un des deux militaires a été contraint de faire usage de son arme pour neutraliser l’un des agresseurs qui a été blessé au bassin. L’origine de l’agression serait une procédure diligentée à l’encontre des deux individus par l’un des deux Gendarmes pour outrage suivi d’une rébellion le 15 mars.

L’intégralité de l’article ici