Le parquet national antiterroriste a requis jeudi le renvoi en correctionnelle de neuf membres d’un groupuscule d’ultradroite qui se faisait appeler OAS, soupçonné d’avoir envisagé des attaques, potentiellement contre Jean-Luc Mélenchon, Christophe Castaner ou des musulmans, a appris vendredi l’AFP de source judiciaire.

La décision finale revient désormais aux juges d’instruction d’ici un mois, le chef autoproclamé du groupe, Logan Nisin, étant en détention provisoire.

Au moins quatre autres enquêtes antiterroristes liées à des projets d’action violente de l’ultradroite sont en cours depuis 2017.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici