Pour la première fois depuis son agression en 2016 oĂą il avait Ă©tĂ© laissĂ© pour mort Ă  Lyon (RhĂ´ne), Marin Sauvajon s’exprime en vidĂ©o par le biais de son association La TĂŞte Haute.

« Ce n’était pas du courage, c’était de l’indignation ». Face caméra, seul, pour la première fois depuis son agression à Lyon (Rhône) datant de novembre 2016, Marin Sauvajon revient sur son agression dans une vidéo publiée dimanche 11 avril 2021.

L’intégralité de l’article ici