De nouveaux incidents ont Ă©clatĂ© dans la nuit de jeudi Ă  vendredi mais avec une intensitĂ© encore plus forte. Tout a commencĂ© vers 23 heures par des dĂ©tĂ©riorations de mobilier urbain. Les policiers arrivĂ©s sur place, puis des renforts appelĂ©s par la premiĂšre patrouille, ont essuyĂ© pas moins d’une trentaine de tirs de mortiers.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici