Les pneus d’au mois quatre voitures immatriculées en Île-de-France et stationnées devant des résidences secondaires de Préfailles, près de Pornic (Loire-Atlantique) ont été crevés, dans la nuit du dimanche 18 au lundi 19 avril.

Ces actes « anti-parisiens » ne sont pas les premiers dans la station balnéaire.

L’intégralité de l’article ici