Le signalement des contrôles de police pourra être interdit temporairement et dans certains cas, pour les applications de type Waze ou Coyote.

Avis aux utilisateurs des applications de type Waze ou Coyote. Le signalement des contrôles de police pourra être interdit temporairement et dans certains cas, mais pas pour les contrôles de vitesse, selon un décret paru au Journal officiel. A partir du 1er novembre, les préfets ou le ministre de l’Intérieur pourront interdire la « rediffusion de tout message ou de toute indication émis par les utilisateurs d’un service électronique d’aide à la conduite ou à la navigation ».

L’intégralité de l’article ici