Le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti a pris ce mercredi la défense de l’avocat général ayant requis au procès en appel de l’attaque de policiers à Viry-Châtillon en 2016, mis en cause par certains à droite et à l’extrême droite pour des propos qu’il aurait tenus à huis clos.

Le ministre a estimé que la phrase commentée, « extraite » d’un « réquisitoire de sept heures« , avait été « dénaturée« .

L’intégralité de l’article ici