Avec l’agriculteur de Breil-sur-Roya CĂ©dric Herrou, Pierre-Alain Mannoni fait partie des premiers militants poursuivis par les autoritĂ©s Ă  partir de 2016 pour l’aide apportĂ©e Ă  des migrants Ă  la frontiĂšre italienne. Lui-mĂȘme avait hĂ©bergĂ© briĂšvement trois ÉrythrĂ©ennes rĂ©fugiĂ©es dans un centre de vacances français dĂ©saffectĂ© avant de les conduire en voiture Ă  une gare SNCF vers Marseille oĂč elles devaient ĂȘtre soignĂ©es par des associations.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici