Un homme de 72 ans a lancĂ© sa voiture Ă  grande vitesse contre un Dolois, mercredi dernier. Il l’avait prĂ©cĂ©demment copieusement insultĂ© de « bicot ».

Adil Sefrioui  préfère ne plus s’exprimer sur cette affaire pour le moment. Minerve autour du cou, bras en écharpe, l’électricien dolois est encore profondément choqué de l’agression qu’il a subie la semaine dernière, et il doit s’occuper de ses enfants. Comme l’a révélé L’Est Républicain, l’homme a en effet été victime mercredi 21 avril d’une très violente attaque raciste. 

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici