Un Malien de 31 ans est soupçonnĂ© d’avoir multipliĂ© les appels malveillants Ă  des femmes, devant lesquelles il s’exhibait via l’application WhatsApp. Il a mĂŞme rĂ©ussi Ă  convaincre les plus crĂ©dules de l’engager pour… chasser les mauvais esprits.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici