Le parquet de Paris a saisi la sĂ»retĂ© territoriale d’une enquĂȘte pour « violences volontaires en rĂ©union et dĂ©gradations en rĂ©union » aprĂšs l’agression de militants CGT en marge de la manifestation du 1er-Mai Ă  Paris.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici