Six mois aprĂšs l’attentat Ă  la basilique de Nice, le tĂ©lĂ©phone portable de l’assaillant commence Ă  livrer ses secrets. Des messages montrent que son projet initial Ă©tait de se rendre Ă  Paris.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici