Le procureur de Paris Rémy Heitz a rejeté la demande de parlementaires de la France insoumise d’engager des poursuites visant les auteurs et diffuseurs de la tribune controversée de militaires car «aucune infraction pénale» n’y figure, selon un courrier dévoilé mardi 4 mai par Jean-Luc Mélenchon sur Facebook.

L’intégralité de l’article ici