En région parisienne, les futurs attachés de sécurité intérieur s’entraînent à gérer des situations comme des enlèvements ou des filatures.

lls sont en première ligne en cas d’enlèvement de ressortissants français, comme le journaliste Olivier Dubois qui annonce avoir été kidnappé par un groupe jihadiste au Mali. Les attachés de sécurité intérieure sont des policiers et des gendarmes rattachés aux ambassades françaises. Avant d’être envoyés dans les pays les plus sensibles, ces agents sont formés et entraînés dans un lieu tenu secret en région parisienne. Créée en 2017, cette formation s’intitule « stage pays crisogènes ».

L’intégralité de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)