ÂgĂ©e de 58 ans, elle avait Ă©tĂ© interpellĂ©e mercredi soir, avant d’ĂȘtre relĂąchĂ©e, mise hors de cause.

Trois jours aprĂšs la mort d’Éric Masson, un policier tuĂ© par balles mercredi soir Ă  Avignon lors d’un banal contrĂŽle d’un point de deal, la femme qui venait d’acheter des stupĂ©fiants au moment du drame, a acceptĂ© de se confier aux Ă©quipes de BFMTV. Elle raconte ĂȘtre sortie « chercher des biĂšres » et avoir demandĂ© aux jeunes prĂ©sents dans la rue « s’il y avait quelque chose Ă  fumer ».

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici