Dans la nuit de samedi à dimanche, les forces de l’ordre ont essuyé des tirs de mortiers et ont répliqué à coup de gaz lacrymogène à Dijon et Chenôve. Des voitures ont aussi été incendiées.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici