Le parquet de Bordeaux indique ce mardi 11 mai que la femme « souffrant de troubles psychiatriques » qui a poignardĂ©, lundi, un policier avant d’ĂȘtre griĂšvement atteinte par un tir de riposte, avait criĂ© « Allah Akbar » et « mĂ©crĂ©ants » Ă  plusieurs reprises, lors de l’intervention des forces de l’ordre. Le parquet national antiterroriste a Ă©tĂ© avisĂ© mais ne s’est pas saisi de l’affaire, Ă  ce stade.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici