Un meurtre, suivie d’une tentative de viol, en pleine rue. La semaine dernière, le périple sanglant d’un migrant érythréen de 24 ans dans le XIXe arrondissement de Paris a été stoppé net par la police. Cet indibidu est soupçonné d’avoir tué un autre migrant à coups de pierre, dans la nuit de vendredi à samedi, puis d’avoir tenté de violer sur une professeure de Français, en pleine rue, place de la Bataille de Stalingrad la nuit suivante. Placé en garde à vue à deux reprises, le suspect a fini par être admis, lundi, « à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police (IPP) », précise le parquet de Paris.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici