Dans sa plaidoirie, l’avocat de Nordahl Lelandais avait dressé le portrait d’un «paumé» qui ne voulait pas tuer Arthur Noyer. Les jurés l’ont condamné à 20 ans de prison.

L’intégralité de l’article ici