Le tribunal administratif a rejetĂ© la requĂȘte d’un policier municipal de La Roche, qui voulait faire suspendre sa rĂ©vocation de la fonction publique pour « cumul d’activitĂ©s ».

Mardi 4 mai, le juge des rĂ©fĂ©rĂ©s du tribunal administratif de Nantes a rejetĂ© la requĂȘte d’un policier municipal de La Roche-sur-Yon (VendĂ©e) endettĂ©, qui voulait faire suspendre en urgence sa rĂ©vocation de la fonction publique pour « cumul d’activitĂ©s » interdit.

L’agent voulait aussi que le magistrat ordonne sa rĂ©intĂ©gration dans les effectifs de la commune et que celle-ci lui verse 1 500 € pour ses frais de justice.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici