On sait que celui qui est dĂ©sormais surnommĂ© comme le « Rambo des CĂ©vennes » dispose d’armes Ă  feu, dont un fusil Ă  lunette de portĂ©e de tir de 250 mĂštres et de munitions. On apprend ce vendredi matin que le fugitif venait travailler Ă  la scierie depuis les jours prĂ©cĂ©dents le drame avec un gilet pare-balles. Curieusement, ce renseignement n’a jamais Ă©tĂ© communiquĂ© ni au maire des Plantiers, ni aux gendarmes. Aurait-il Ă©tĂ© utile ?

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici