Treize prĂ©venus, dix hommes et trois femmes, doivent ĂȘtre jugĂ©s le 3 juin devant la 10e chambre correctionnelle du tribunal de Paris. AthĂ©es, musulmans ou catholiques, ils ont Ă©voquĂ© devant les enquĂȘteurs des rĂ©actions « Ă  chaud » et un effet d’entraĂźnement.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici