Le verdict est tombé. L’artiste Doc Gyneco a été condamné ce mardi à Paris à cinq mois d’emprisonnement avec sursis et à 2.000 euros d’amende pour violences conjugales, après avoir donné quatre violentes gifles et insulté son épouse en mars, des faits qu’il a reconnus. Cette peine est légèrement en-deçà des réquisitions du parquet, qui avait demandé en fin de matinée six mois de prison avec sursis.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici