De la drogue à portée de clics. Snapchat, une application de partage de vidéos et de photos très prisée des jeunes, est devenue « le réseau social de la drogue » en favorisant les livraisons à domicile, a fustigé mercredi Gérald Darmanin.

« C’est sur Snapchat que les livreurs de drogue donnent leurs rendez-vous, comme vous donnez rendez-vous sans doute pour livrer une pizza. (…) C’est totalement dĂ©moralisĂ©, si j’ose dire », a dĂ©clarĂ© le ministre de l’IntĂ©rieur sur France Inter, dĂ©nonçant une « ubĂ©risation » du trafic via « les rĂ©seaux sociaux ».

L’intégralité de l’article ici