Mercredi, deux frères de 20 et 35 ans comparaissaient devant le tribunal correctionnel d’Amiens, dans la Somme, pour avoir tabassé, le 30 avril dernier, trois gendarmes qui intervenaient sur un tapage nocturne. Malgré la violence de l’attaque, les blessures infligées aux militaires ainsi que le casier très chargé de l’aîné, ils n’ont été condamnés qu’à de légères peines et sont ressortis libres du tribunal !

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici