Un banal contrôle a subitement dégénéré, ce samedi vers 15 h avenue de la Liberté à Colmar, et trois policiers municipaux ont été frappés par un jeune scootériste.

Tout se serait très bien passé jusqu’à l’annonce de l’immobilisation du deux-roues, en raison d’un défaut d’assurance. L’individu aurait soudain décoché un coup de poing sur la tête du chef de patrouille, avant de porter d’autres coups, dont au moins un avec son casque, y compris sur le visage d’un autre agent.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci M-A)