Alors qu’un individu s’était introduit chez lui, armĂ© d’un pistolet, Philippe a tuĂ© son agresseur en se dĂ©fendant. Il a Ă©tĂ© mis en examen pour homicide volontaire et a dĂ©couvert que son bourreau Ă©tait un de ses Ă©tudiants. Philippe se livre Ă  Olivier Delacroix au sujet de son agression et du traumatisme subi.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci Rudy van Cappellen)