Denis Mayer-Boesch, aujourd’hui retraitĂ© Ă  Saint-Malo, a publiĂ© un livre sans prĂ©tention dans lequel il raconte ses dix annĂ©es comme hĂŽtelier Ă  Trouville-sur-Mer.

Clients malpolis, insultants, mesquins, sans gĂȘne, sales ou mĂȘme voleurs
 Ă  lire les « MĂ©moires d’hĂŽtelier » de Denis Mayer-Boesch, on dĂ©sespĂ©rerait presque de la nature humaine !

« Des lecteurs m’ont fait cette rĂ©flexion, admet celui qui est venu habiter Ă  Saint-Malo pour sa retraite. Mais tous ceux qui sont dans le commerce, eux, me disent qu’ils rencontrent la mĂȘme chose au quotidien. C’est une photographie de la sociĂ©tĂ©, une rĂ©alitĂ© que reconnaĂźtront les commerçants, les artisans ou les professions libĂ©rales. Pour ma part, je suis blindĂ©. Ce n’est pas que je sois dĂ©sabusĂ© ou aigri, mais en fait, plus rien ne m’étonne ! »

Commandez le livre ici

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici