À peine plus d’un mois aprĂšs l’agression sexuelle d’une stagiaire surveillante, un autre dĂ©tenu du centre de dĂ©tention de Tarascon s’est montrĂ© violent, et a blessĂ© deux surveillants vendredi aprĂšs-midi. Selon Martin Merlin, secrĂ©taire local FO PĂ©nitentiaire, le dĂ©tenu refusait de retourner en cellule, pour des raisons encore inconnues.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici