Le dĂ©putĂ© français MĂ©lenchon a rĂ©agi Ă  l’attaque de La Chapelle-sur-Erdre, s’arrĂȘtant sur le sort de l’assaillant, sans mentionner une seule fois les victimes.

Commentant les attaques d’une policiĂšre et de gendarmes dans la rĂ©gion nantaise, le chef de file La France insoumise s’est uniquement attardĂ© sur le profil de l’agresseur, lequel souffrait de troubles mentaux. Le dĂ©putĂ© en a profitĂ© pour souligner le manque de moyens des services psychiatriques et critiquer les suppressions de lits.

Il n’a cependant pas fait une seule fois mention des victimes dans cette rĂ©action, alors que la policiĂšre et les gendarmes attaquĂ©s ont dĂ» ĂȘtre hospitalisĂ©s suite Ă  des graves blessures au couteau et par balles.

Une fois de plus, ce candidat Ă  la magistrature suprĂȘme affiche son mĂ©pris des forces de sĂ©curitĂ© intĂ©rieure qui payent un lourd tribut pour assurer la sĂ©curitĂ© des français.

(Merci Olivier de Cassagnac)