Après l’agression vendredi au couteau d’une policière municipale par un homme décrit comme “schizophrène” et “radicalisé”, plusieurs personnalités politiques se sont exprimées.

Le candidat écologiste aux régionales et numéro un d’EELV Julien Bayou estime qu’il y avait “déjà une réponse pénale” qui est “plutôt sévère, disons appropriée” pour les attaques contre les forces de  l’ordre. Et “ça n’est pas en en l’augmentant,en faisant comme aux États-Unis ‘des live sentences’, avec des double ou triple perpétuité que ça va changer quoi que ce soit à la situation de détresse des policiers”, a-t-il déclaré sur France Inter.

L’intégralité de l’article ici