La militante anti-police Assa Traoré était présente, dimanche 30 mai, à une manifestation contre les violences pénitentiaires. Opportunément, le rassemblement visait à dénoncer les seules violences des surveillants, et non celles des détenus


L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)